Témoignages

N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-après !

48 réflexions au sujet de « Témoignages »

  1. Première journjournée en maniabilité …

    J’appréhendais beaucoup… 10 ans de permis, accidents en moto, et pas beaucoup de pratique …

    Je viens d’acquérir ma moto de mes rêves (CBR600F) mais en mania j’ai vraiment beaucoup de mal …
    On m’a parlé de Yohann pour le perfectionnement, je cherchais ça depuis un petit moment … mais jamais pris le temps …. Et la avec ma moto c’était le moment !

    Eh bien j’en ai vraiment bavé, progression lente mais pas dû a Yohann mais à moi …

    Yohann a eu une grande patience avec moi! ^^ C’est un super formateur, bienveillant, d’une gentillesse infini, d’une pédagogie excellente et donc d’une patience aussi !!

    Je suis très contente de l’avoir trouvé !
    Il s’adapte à notre niveau !
    Fait les exercices à notre rythme et variés !!
    Il est là, à côté de nous pour nous guider, nous mettre en confiance, nous dire ce qui va, ce qui va pas et il est à côté au cas où on chutrait ce qui est doublement sécurisant (car aucun de nous aimerait tomber avec sa moto!!! ) D’ailleurs c’était l’une de mes grande peur … De chuter avec ma moto !! eh bien ma journée a été un succès ggrâce à Yohann car aucunes chutes et même si je progresse lentement j’en suis ressortie avec une grande satisfaction car je ne pensais pas pouvoir faire ce que j’ai réussi à faire durant cette journée ! Et bravo à toi Yohann car je t’ai bien fait courir ahahah
    Mais je suis navrée de t’annoncer que tu m’auras à nouveau en journée mania voire route aussi !!!

    A venir les yeux fermés !
    Un grand merci !!!!
    A très bientôt

  2. C’est un réel plaisir d’avoir fait ce stage avec Yohann qui met très vite à l’aise et adapte rapidement son programme au niveau réel de chacun afin que la session soit réellement efficace.
    J’ai appris énormément en maniabilité de ma moto et cela me permet de renforcer ma confiance sur la route.
    Merci !

  3. Un an après l’obtention du permis, j’avais la conviction que j’avais énormément à progresser. C’est pourquoi, je me suis adressé à Yohan pour passer 2 jours en mania et en route. Même si le deuxième jour était un peu gâché par de fortes pluies j’ai quand même réussi à progresser grâce à sa patience et sa bienveillance et surtout identifier ce sur quoi je dois travailler…
    Assurément, je vais revenir vers Yohan à un autre moment.

  4. Un demi tour sans les pieds .. Inenvisageable .. un huit !! mais de quoi me parle t-on… Déplacer les 240 kg toute seule ??? N’importe quoi …. et pourtant j’adore la moto et je me déplace avec mon Tiger sport tous les jours…
    Alors voilà… une journée maniabilité avec Yohann et j’ai réussi !!! Oui oui !! le fameux huit comme une grande avec en prime mon homme a l’arrière… !! Dingue !! Merci Yohann d’avoir réussi à me faire faire l’impensable….j’ai réussi à dépasser mes limites Yess ! Quel plaisir de se sentir mieux et en confiance, avoir l’impression que je maîtrise..
    Gentillesse, encouragement, sérieux, technique, une incroyable maitrise, patience et un physique hors pair (qq km courus derrière la moto pour nous mettre en confiance) voilà les clés de la pédagogie de Yohann !

    En un mot : Indispensable !

  5. Nous sommes arrivées chacune avec l’une une phobie chronique du cône et l’autre un complexe de la moto trop grosse…..en partie levés par la ténacité sans faille avec laquelle Yohann nous a couru après, par ailleurs très flatteuse!!
    Journée intense avec de nombreux exercices et de nouvelles techniques à exploiter pleinement au quotidien.
    Nous avons hâte de découvrir ce que la journée route nous réserve.
    Merci beaucoup

  6. Victime, début 2010, d’une collision frontale avec une voiture alors que je circulais en moto, j’appréhendais beaucoup de remonter sur un deux-roues. D’autant plus qu’à la suite de ce grave AVP, je suis resté 8 jours dans le coma, subit 14 opérations chirurgicales pour essayer de sauver ma jambe gauche, qui a du être amputée en dessous du genou après mon réveil. Mon envie de refaire de la moto étant plus forte que le handicap, j’ai essayé de trouver la meilleure façon de remonter et de conduire un deux roues malgré la prothèse qui me déstabilise dans mes déplacements et pour les appuis sur la moto. En lisant les commentaires et les différentes pages du site de Yohann, je me suis dit qu’il pourrait très certainement m’aider. Il a fait bien plus que cela puisqu’il m’a redonné confiance dans la pratique de la moto, m’a permis, avec des exercices ciblés et adaptés, de prendre le dessus et de piloter correctement ma moto. Je n’appréhende plus les sorties avec peur mais grâce à Yohann, je reprends goût à parcourir le bitume sans me faire de frayeur, après autant d’années sans rouler et en étant en plus handicapé.
    J’ai donc effectué une journée de maniabilité, sur un sol mouillé, avec une moto que je ne connaissais que très peu et après une longue période (9 ans) sans pratique de la moto… la journée s’annonçait compliquée !
    Mais c’était sans compté la pédagogie de Yohann, sa disponibilité et ses conseils qui m’ont fait progresser de façon spectaculaire. Je ne pensais pas réussir certains exercices car je ne m’en croyais pas capable et pourtant, avec de la persévérance et quelques sueurs froides, on y arrive. C’est avant tout grâce aux excellents conseils de Yohann qui, avec patience, nous les répète pour que l’on progresse. Après une bonne journée à transpirer (et je n’étais pas le seul car Yohann nous suit tout le temps, et permet d’éviter la chute) je suis rentré fatigué mais plus serein dans ma conduite et dans la maîtrise (à toutes les allures) de ma monture. En repartant, je me suis dit que c’est bien, j’ai réussi à faire des demi-tours serrés, des « huit » et autres slaloms mais au final est-ce que ça allait me servir souvent ? Je ne me suis pas longtemps posé la question car dès le premier carrefour un peu difficile à traverser, j’ai appliqué les techniques apprises dans la journée et, dans une situation qui en temps normal m’aurait fait serrer les fesses, je m’en suis sortie avec une aisance digne d’un professionnel de la route !
    Encore merci à toi Yohann pour cette journée qui m’a vraiment fait beaucoup évoluer.

  7. Les deux jours de stages, maniabilité et route, m’ont permis de faire connaissance avec ma moto et gagner en confiance, surtout que je n’avais pas roulé depuis 24 ans. J’ai particulièrement apprécié la pédagogie, la patience et la tolérance de Yohann. J’étais assez stressée, Yohann et l’autre stagiaire ont réussi à me calmer et m’encourager, ce qui m’a permis de progresser.

  8. Deux journées de maniabilité et perfectionnement pour avoir un plus confiance en ma moto . Yohann est à l’ecoute Et reste à côté de nous en cas de chute ce qui permet de faire les exercices sans craintes . J’ai appris à retravailler mes trajectoires dans les virages dans un endroit sympa sans être stressée par la circulation. Yohann nous montre , filme et explique chaque exercice, fautes . Il est très patient et pédagogue. J’aurais aimé faire ce stage en tant que jeune permis , ça m’aurait éviter bien des erreurs .

  9. Bonjour,
    Après 40 ans de permis, suite lecture des différents commentaires, je me suis décidé à suivre un stage de deux jours avec Yohann, une journée maniabilité et une journée route.
    Au départ, j’étais persuadé de devoir corriger pas mal de défauts suite mes années de conduite.
    Une chose est certaine, je ne suis pas déçu :
    La maniabilité cela semble tout simple quand Yohann est sur votre moto, par contre quand vous devez reproduire les exercices, les choses se compliquent sérieusement. Heureusement Yohann qui passe une bonne partie de la journée à courir derrière votre moto pour éviter tout incident est d’une patience remarquable. A la fin de la journée, j’avais l’impression de découvrir ma moto…
    Pour la partie route, là aussi pas mal de chose à corriger, position, regard, trajectoire etc….
    Utile ce type de formation ? pour moi c’est un OUI à 1 000 %, pour confirmer mes propos la semaine suivante départ pour un voyage en Espagne de 8 jours avec un road trip de 3 550 kms de quoi tester l’efficacité de mes deux journées, c’est sans appel mon épouse passagère habituelle à la fin de la première matinée « mais pourquoi tu as attendu tout ce temps avant de faire ce stage ???? »
    Dur à entendre mais tellement vrai….
    Je pense passer de nouveau une journée ou deux l’année prochaine avec Yohann
    Merci Yohann pour ta patience et bonne humeur
    Claude

  10. J’ai ENORMEMENT appris pendant cette journée maniabilité, j’ai l’impression de ne plus avoir du tout la même pratique 🙂 Vivement la journée route !
    Meilleure maitrise technique, meilleure appréciation de mes limites, c’était mon 1er objectif : augmenter ma sécurité, et c’est réussi (même si il reste du chemin à faire!).
    Qui s’intéresse à faire évoluer le programme du permis ? Pas l’alourdir mais le faire évoluer pour qu’il réponde aux vrais besoins : la formation que dispense Yohann devrait
    être accessible à tous.

  11. Une belle surprise . Avec mes acquis de 20 ans de moto je suis arrivé au stage avec mes certitudes et une foultitude de défauts.
    Mais comme un bon motard doit rester humble, je me suis tout de suite dis que j’avais bien fait de me remettre en questions car, au premier exercice, je me suis rendu compte que j’avais tout faux et que cette journée de maniabilité allait me permettre de remettre tout à plat . On échoue, on y arrive une fois et on échoue encore.
    Mais Yohann est patient et un fin pédagogue, il court et retient la moto qui bascule. On est en confiance pour progresser. A l’issue de cette première journée où j’ai bien galéré (et ça fait du bien, ça assagit) je me sens maintenant plus à l’aise à basse vitesse et j’applique depuis tous ses conseils.
    On apprend toujours mais en une journée j’ai compris plus de choses que depuis mon permis. Je suis enchanté de ce stage et un grand merci à Yohann qui a su dans la rigolade me faire passer des messages encourageants alors que je me sentais …. disons … « moyen » 😉 . J’ai soif de la suite, je m’entraine et j’ y retourne.

  12. Merci à Yohann pour son énergie et son implication. C’est un stage moto d’une grande qualité et d’un grand professionnalisme auquel j’ai pu participer qui s’est déroulé dans la bonne humeur et la camaraderie.
    Il vous suffira de lire les différents commentaires laissés sur le site pour vous rendre compte que Yohann est une référence et un véritable pédagogue. Il sait pas à pas vous faire progresser et intégrer des techniques de pilotage indispensables pour plus de sécurité et de plaisir.
    Je tiens à préciser qu’une partie des techniques ne sont pas transmises durant le permis moto ou visible sur internet. Investissez sur votre sécurité vous le regretterez jamais.

  13. Un grand merci à toi Yohann pour cette journée au top.
    J’ai effectué un stage maniabilité le 08 avril et franchement je ne regrette absolument rien.
    J’ai passé une journée formidable, un accueil parfait, un temps magnifique, tout ce qu’il fallait pour souffrir .
    Nous avons fait des 8, des ronds, des slaloms, rouler en ligne droite le plus doucement possible, tout ça dans un espace bien délimité. Et la ça coince….
    Un peu plus de vingt ans de permis et d’habitude de conduite et une grosse remise en question de pilotage pendant cette journée.
    Dommage qu’au permis de conduire on ne nous enseigne pas tout cela.
    Yohann m’a prodigué des conseils, m’a montré des techniques, m’a corrigé, a couru a côté de moi lors des exercices…bref il mouille la chemise.
    La formation s’effectue en petit groupe (2 ce jour là au top) ce qui m’a permis de répéter les exercices plusieurs fois sans temps de latence.
    Bilan de fin de journée : fatiguée mais une autre vision de la moto, des trajectoires et de la maniabilité de mon 2 roues.
    Je le recommande vivement aux personnes souhaitant se perfectionner ou redécouvrir la moto.
    Yohann est patient, pédagogue et gentil.
    Merci encore à toi.

  14. Stage maniabilité d’une journéee effectué avec Yohann et que dire, le matin on arrive on touche pas une bille! avec deux trois explications et hop nous voilà en train de faire des huits et des zigzags, le plus impressionnant on comprend enfin l’utilité des commandes d’une moto, pour ma part le frein arrière.
    Bilan de cette journée une confiance en moi et surtout en ma moto, je découvre une nouvelle façon de conduire en sécurité, on voit la moto différemment dans le positif bien évidement!! Mais le plus impressionnant c’est la patience et la pédagogie extraordinaire de Yohann qui est super pro dans son domaine , une véritable passion qu’il transmet spontanément, avec des explications claires et très utiles! Grosse plus value pour ma part je conseille ce stage à toute personne aimant la moto, et merci Yohann pour ta patience et ta pédagogie. Gaz.

  15. Je n’ai pas fais 1 journée maniabilité mais 3 ( 2 journées à 5 personnes et 1 journée a 2 personnes) avec aussi une journée route en plus.

    J’ai remarqué ma progression au bout de mon premier week end( maniabilité + route )mais elle est encore meilleure au bout des 3 journées maniabilité,surtout celle à 2 personnes où nous réiterons les exercices plus de fois,d’où une plus nette progression.

    Ayant fait plusieurs jours, j’ai apprécié que Yohann fasse des exercices variés sur l’ensemble de ces journées,ça a permis de diversifier les difficultés et d’accroître les performances.

    Je me suis rendu compte qu’il fallait plusieurs jours pour vraiment appliquer les techniques enseignées ( d’où mes plusieurs jours effectués).
    C’est un investissement financier mais tellement utile!

    Résultat, je me sentais mieux au bout du premier week end mais encore plus maintenant.

    Je suis beaucoup plus à l’aise en ville et sur route aussi. Ma conduite est plus souple,plus fluide, plus « propre », bref,ma conduite est améliorée et je me sens beaucoup plus en sécurité!!!!!!!!

    Ma compagne qui voyage en passagère a également constaté ma progression.

    Elle possède le permis et fera également des passages obligatoires avec Yohann.

    Je conseille ces journées à tous!

  16. Avec le temps on prend de sacrées mauvaises habitudes ! Et je me rendais de plus en plus compte de mes mauvais reflexes dans les bouchons parisiens sans compter mes demi tours catastrophiques !
    Yohann m’a permis de revoir bien plus que les bases, mieux ressentir ma moto, ses capacités et ses limites, et surtout la maitriser et non plus la laisser me guider !
    Merci pour ta patience Yohann, ton humour et tes conseils !!!
    C’est sûr, je referai ce stage maniabilité dans quelques temps pour une piqûre de rappel !!

  17. Apres ces années de route essentiellement en
    Milieu urbain sur un café racer il était temps de faire cette mise a jour de maniabilité. Yohann est un garçon pedagogue et patient. Les exercices s’enchainent et malgré les difficultés on finit par y arriver alors qu’on y croyait pas au debut. Me voila prêt pour refaire un demi tour, maitriser la moto a basse vitesse, me faufiler dans la circulation sans poser le pied
    Un grand merci a toi Yohann et je conseille a tout le monde ce stage. Je le referai avec plaisir comme je souhaiterais faire celui sur route

  18. Petit bilan un mois après le stage de 2 jours avec Yohann que j’avais fait juste avant un départ pour 15 jours de roadtrip moto

    La maniabilité se fait par petits groupes permettant de se sentir à l’aise et libre d’exposer tous nos problèmes. Yohann s’adapte aux difficultés et aux besoins de chacun et une progression se fait très rapidement sentir pour chacun.

    Dès le soir même, j’ai pu commencer à mettre en application ses bons conseils. Je ne dirai pas que la maniabilité est devenu un plaisir ^^ mais je sens que j’ai gagné en aisance et cela m’est fort utile à chaque sortie… par exemple, je ne me sens plus obligée de devoir absolument trouver un rond point pour faire demi tour comme c’était le cas avant ^^ même si je reconnais avoir encore des points à travailler notamment sur ces satanés pieds que j’ai tendance à sortir lors de certaines manoeuvres :/

    Concernant la partie route, j’avais hésité à m’inscrire car je connaissais déjà le principe de la trajectoire de sécurité. Mais bien m’en a pris car la journée est fortement intéressante ! Outre les vidéos filmées par yohann qui nous permettent de voir notre trace, Yohann m’a donné de nombreux conseils pour apprendre à lire la route afin d’anticiper au maximum et ainsi me permettre de ne plus être surprise par le tracé de certains virages ^^ Ma trajectoire s’en est vue rapidement améliorée, devenant plus fluide et me permettant de prendre mes virages avec plus d’aisance

    Les 15 jours de roadtrip moto qui ont suivi le stage m’ont permis de mettre en pratique directement les bons conseils de Yohann. J’ai ainsi pu ressentir rapidement une prise de confiance en moi au niveau de ma conduite qui s’est très vite ressentie sur la fluidité de mes trajectoires au point même d’avoir frotté un cale pied ^^.
    Ce qui est fort agréable,c’est que mon chéri et mes amis ont également vu ma progression.

    Bref, en résumé : aucun regret et une grosse plus value sur ma conduite en un temps record

  19. J’ai entendu parler du stage un peu par hasard et me suis dit que c’était l’occasion d’une petite piqûre de rappel, après 17 ans de permis… En réalité j’ai redécouvert ma moto, pour ne pas dire la moto en général car je conduis différemment maintenant. Une sacrée remise en question des habitudes (et sur le plan personnel une leçon d’humilité devant tant de choses à apprendre). Merci et bonne route!

  20. Merci Yohann pour ce WE de formation !
    Merci pour ta patience et ta pédagogie. Ces 2 jours m’ont permis de prendre un peu plus confiance en moi. J’ai même réussi à faire un enchainement de tous les ateliers à la fin de la journée (bon OK, une seule fois…), et ça c’est pour moi une grande victoire.
    En résumé : Génial ! à faire sans hésiter !
    Le samedi, dédié à la maniabilité, permet de mieux prendre conscience des possibilités qu’offre notre moto, de voir comment gérer certaines difficultés, de s’adapter à sa machine.
    Dimanche, la conduite sur route sur plusieurs spots du Vexin, nous a permis de travailler comment aborder un virage, le découvrir, le prendre, et comment gérer le filet de gaz et le frein arrière. Plusieurs passages sont effectués : seul et filmé, puis en tant que passager en vitesse lente puis normale, puis de nouveau seul. Les films réalisés par notre formateur nous permettent de comprendre à chaque étape les paramètres à travailler, de mieux prendre connaissance des indications fournies par la nature. Après un pique nique bien mérité, on a pu se faire plaisir pendant presque 150 km dans le Vexin. Résultat : Une conduite plus fluide et beaucoup moins fatigante et une envie folle de rentrer par les petites routes pour mettre en pratique les conseils de Yohann.
    A bientôt

  21. Que dire ? Yohann fait preuve d’une grande pédagogie et de patience. Il s’adapte au niveau des participants et à leurs souhaits. Les 2 journées sont intenses tant pour les pilotes que pour les machines.
    Hier, premier vrai roulage après la formation et mise en pratique des techniques et conseils : les courbes s’enchaînent avec plus de fluidité, beaucoup moins la sensation de subir les virages et mes trajectoires sont plus propres.
    Je recommande quelque soit votre niveau.

  22. Merci qui?
    Est bien merci Yohan.
    J’ai pu effectuer un stage maniabilité samedi 11 mars 2017 et franchement je ne regrette absolument rien.
    Pour info, je possède une HD Street Glide environ un petit 400 kilos.
    Je vais commencer par le négatif, pas facile:
    – mon cordonnier me fait la tête, je n’use plus mes semelles de chaussures
    – je ne fais plus de trottinette pour me faufiler dans les embouteillages
    – les boulevards sont trop grand pour faire demi-tour.
    – j’ai du annuler une soirée cause fatigue, lol.
    Bref, j’ai passé une journée formidable, un accueil parfait, un temps magnifique, tout ce qu’il faut pour souffrir.
    Yohan nous demande de faire un 8, un trèfle, un slalom, de rouler en ligne droite le plus doucement possible sans bien évidemment faire de zig-zag et j’en passe, en soit, rien de compliqué, sauf qu’il y a un espace à respecter et là bingo, personne n’y arrive.
    Pourquoi, tout simplement puisque nous n’avons pas la technique malgré notre permis de conduire en poche.
    Et là, tout le groupe dit: oui mais ma moto est lourde, ma moto ceci, ma moto cela, bref on se trouve des excuses. Yohan reste calme, il prend juste nos moto pour faire l’exercice et là, c’est la claque car il est super fluide et on s’aperçoit finalement que le problème ce n’est pas la moto mais tout simplement nous.
    Plus la journée avance est plus nous progressons grâce aux conseils que Yohan peut nous donner. Il ne fait pas que donner des conseils, il nous suit pendant que nous évoluons durant l’exercice, il court, nous corrige à l’instant T, rattrape la moto si besoins, il s’épuise, transpire pour nous jusqu’à ce que nous y arrivons.
    J’ai essayé de trouver des points négatifs mais impossible d’en trouver car les résultats sont là.
    La formation s’effectue en petit groupe, ce qui permet de pouvoir répéter les exercices de nombreuse fois et toujours avec l’appui de Yohan à nos côtés.
    Il est toujours de bons conseils, repère de suite les défauts, on ne peut rien lui cacher, il voit tout, la moindre erreur est corrigé et toujours dans la bonne humeur.
    Conclusion, je suis nettement plus à l’aise dans les embouteillages parisiens, je gagne en fluidité, je n’hésite plus à faire un demi-tour, je ne risque plus de me faire rouler sur le pied, je sais maintenant de quoi ma moto est capable, j’ose faire des manœuvres que je n’osais pas faire avant de peur de faire tomber la bête.
    Pour finir, je conseil vivement ce stage même si vous pensez ne pas en avoir besoin. De plus, c’est quand même une satisfaction de pouvoir dompter notre engins.
    Il ne me reste plus qu’à effectuer le stage route et je reviendrai vers vous pour vous donner mon avis.

  23. Au cours de ces deux jours de formation, j’ai appris des choses auxquelles je ne m’attendais pas et qui me permettent de mieux sentir mon gros trail de 280 kg, que ce soit dans les manoeuvres ou sur la route, dans les virages.
    La méthodologie est rigoureuse : implication et expertise du formateur, vidéo immédiatement décryptée sur tablette, passage et repassage dans les virages y compris en passager sur sa propre moto avec Yohann au guidon, longue balade où l’on suit Yohann roue dans roue et où l’on apprend la bonne trajectoire par «mimétisme», etc.
    Yohann, notre instructeur, est pédagogue, attentif, vraiment compétent, jamais dans la critique négative, encore moins dans la culpabilisation, et en plus, très sympa ce qui rend la formation vraiment top.
    Merci Yohann. C’était utile !

  24. Cette journée de stage maniabilité a été une très belle expérience.
    La mise en application fut, parfois, laborieuse mais, toujours, enrichissante.
    Ce stage représente pour moi un apport en sécurité active.

    Merci à Yohann qui est patient, pédagogue et attentif.
    Merci aux autres participants pour les échanges et la motivation transmise.

    A poursuivre, pour continuer à s’améliorer.

  25. 2ème stage effectué ce dimanche.
    Toujours aussi content d’y participer.
    Toujours aussi content d’en apprendre un peu plus.
    Toujours aussi content d’avoir un excellent formateur.

    Si vous voulez progresser ou vous remettre à la moto, n’hésitez pas à faire ce stage.

    Yohann à l’année prochaine 😉

  26. Ce dimanche avec Tetris a été notre première journée avec Maniabilité Perfectionnement Moto.
    Ce matin nous étions 5 à venir écouter et apprendre.
    Plus de trente années de pratique moto derrière nous pour Tetris et moi et, après quelques exercices simples et révélateurs, les premiers bénéfices sont là.
    Les choses deviennent plus faciles et on identifie soi-même comment corriger ses mauvais reflexes, ses petits défauts qu’on masque tellement bien par habitude mais qui mettent parfois en difficultés là ou d’autres font mieux. Rien n’échappe à l’expertise de notre ange gardien du jour. Un sens inné de l’observation, une pédagogie tout en subtilité, une analyse juste et pertinente… rien de tel pour repartir fatigués par les exercices de la journée, certes, mais enrichis d’expériences moto singulières et d’un capital des plus personnalisé pour progresser par soi-même.
    Un seul regret, celui de ne pas avoir connu Maniabilité Perfectionnement Moto plus tôt.
    Une ambiance des plus sympa tout à l’image de notre formateur.
    Attention danger : essayer une telle expérience c’est l’adopter.
    Merci Yohann.
    Grand V à toi, aux participant(e)s du jour et nous concernant nous te disons  » C’est certain, à une prochaine fois! »

  27. Rhaaaaa une bonne journée pour prendre son brelon bien en main çà fait du bien surtout quand on a un piège comme mon chopper qui n’a plus rien a voir avec le Sportster de série qu’il était.
    20 ans de permis et on apprends tout le temps, on se perfectionne… comme n’importe quel champion de n’importe quelle discipline qui s’entraine avec son coach, çà fait du bien de se faire corriger par un regard extérieur.
    Yohann au top, pédagogue, et souriant c’est important.
    Merci pour cette journée je ne regrette vraiment, mais alors vraiment pas cette journée. un très bon investissement !

  28. que dire sinon « satisfaction totale » même pour un vieux motards pour qui cette piqure de rappel en maniabilité n’a vraiment pas été inutile surtout avec une bête de 450 kg.
    Bonne pédagogie, progressivité des exercices pour aboutir en fin de journée à des progrès importants dans les épreuves lentes, le 8, le rond.
    Et l’utilité du regard, hein, on y pense à l’utilité du regard ?
    Et bien jusque là non, pas vraiment mais au retour, je reconnais que ma vision de la route a changé.
    Et ce qui ne gâte rien une équipe de stagiaires particulièrement sympa.
    merci à toi Yohann pour cette journée

  29. J’ai suivi un stage de maniabilité d’une journée avec Yohann, histoire de consolider un tant soit peu mes 6 mois de permis. J’avais des appréhensions, car je gardais de mauvais souvenirs du parcours lent du permis, et là c’était en plus avec ma propre moto !
    Eh bien pas de souci, comme indiqué précédemment, Yohann est d’une patience d’ange, est très pédagogue, et est très endurant à courir derrière la moto quand on doit faire des séries de 8 et qu’on est pas très rassuré !

    Bien évidemment, un stage d’une journée n’est pas suffisant pour transformer une motarde débutante en confirmée, mais à la fin de la journée on a appris de bons trucs qu’il ne nous reste plus qu’à appliquer ensuite jour après jour afin de progresser dans les bouchons parisiens en toute sécurité. Conclusion, deux semaines après le stage, j’ai pu constater que j’avais vraiment progressé, et que j’intégrais petit à petit, de façon de plus en plus automatique, les nombreux conseils de Yohann.

    En clair, ce stage n’est pas une dépense nécessaire, mais un investissement sur notre avenir de motard. 🙂

    Alors je dis : merci Yohann, et à bientôt pour en apprendre plus !

  30. Un grand merci, Yohann, pour ta patience. J’appréhendais cette journée car je suis très maladroite avec ma R1200GS et çà faisait TRES longtemps que je n’avais pas tourné autour de plots.
    Même s’il me reste de nombreux points à travailler j’ai pris plaisir à tes exercices. Avec beaucoup de pédagogie tu nous permets de progresser en quelques heures. Dans un groupe de 5 personnes il y a du temps pour tout le monde sans que l’enchainement des passages ne soit trop élevé ou trop long.
    Et finalement, moi qui croyais bien tenir mon lent tout droit en interfile dans les embout’ , je me trompais. Maintenant je sais faire du lent encore plus lent et surtout plus maitrisé en utilisant le frein AR sur le point de patinage. Une découverte !

  31. Une journée avec Yohann c’est redécouvrir sa moto et ses possibilités.
    Moi j’ai découvert le frein arrière, comment avancer à l’arrêt, slalomer avec les genoux et que je n’aimais pas pas du tout tourner à droite. Il serait temps après 5 ans de permis… mais il n’est jamais trop tard pour se remettre à niveau.

    Le matin, autour du café, on cible les objectifs, nos expériences, nos difficultés et ce que l’on aimerait travailler sur la journée. Journée bien équilibrée : on alterne explications (re-explication pour moi), démonstrations et exercices, entre du super-super lent, de moyen-lent et du rapide pas trop rapide.

    En plus, Yohann nous fait le marathonnien de haute sécurité sur les exercices lents en nous guidant à la voix tout en nous rattrapant en cas de calage intempestif (bah voui, fallait appliquer les consignes aussi !!)
    Le tout sans râler (Zen man !) quand on lui écrase les pieds, shoote des splots, ou qu’on redemande, encore, une explication. Maitre Yoda son maitre a trouvé.

    Maintenant, il faut appliquer tout ça au quotidien pour enfin, arriver à faire un demi-tour en moins de 10 minutes, avoir un freinage d’urgence efficace, éviter la grand mère mais aussi son chien. J’ai revu les bases, y a plus qu’à.

    Pour résumer, top, à faire et refaire jusqu’à obtenir une médaille d’or en gymkhana.
    Merci 🙂

  32. Jeune permis d’à peine trois mois, je me suis inscrite au stage mania+route avec surtout dans l’idée d’enfin me débarrasser des traces de feutre sur mes pneus neufs, mais aussi un peu d’apprendre les bases de la conduite sur route… et au vu des quelques balades à mon actif, il y avait du boulot!
    Premier jour, grâce à des exercices variés et progressifs et à ses nombreux conseils, Yohann a su me convaincre de l’utilité au quotidien de la session maniabilité pendant laquelle je me suis finalement beaucoup amusée. 🙂
    Le lendemain, grand soleil et petites routes du Vexin au rendez-vous. Pique-nique à l’ombre, mais sans les canards… Toutes sortes de virages au programme, du truc-qui-tourne-mais-pas-vraiment à l’épingle en passant par la série de virages serrés, et même l’évitement de petits vieux sur gravillons. Bref, de quoi appréhender pas mal de situations concrètes et apprendre à doser les gaz, poser le regard, anticiper les trajectoires, analyser l’environnement.
    Beaucoup de choses à mettre en pratique à l’issue de ces deux jours!
    Un grand merci pour tous les conseils avisés et aussi pour la bonne humeur 🙂

  33. Titulaire du permis moto depuis bientôt cinq ans, et ancien adhérent d’une célèbre association nationale reconnue d’intérêt général dédiée à la sécurité moto, je m’efforce de suivre des stages de remise à niveau ou de perfectionnement de manière périodique. J’avais eu connaissance assez tôt du lancement de l’entreprise de Yohann via des forums et avais pu en discuter avec d’anciens stagiaires. Les retours étaient très positifs. Conscient que ma conduite naviguait entre celle du blaireau et celle du poireau selon les jours, je me décidais à rouler dans leurs traces. Mon objectif était d’identifier clairement les particularités de mon enclume… euh je veux dire engin ( Harley Davidson ), leurs incidences sur le pilotage, mes défauts de conduite et disposer ensuite de clefs pour composer avec les premières et corriger les seconds. Or pour cela il fallait intégrer un petit groupe, ce que propose justement Yohann avec sa formule pour 2 stagiaires.

    Aussi, par un beau matin du mois d’août je partis seul avec mon tracteur. Après un café et présentations faites, Yohann nous expliqua le déroulement de la première journée dédiée à la maniabilité. Au programme, des exercices divers dont certains sont tirés du permis mais aussi des mises en situation proches du réel. A chaque fois Yohann s’est adapté à nos souhaits et contraintes. A l’issue de cette première journée nous disposions d’une foultitude d’informations et des sésames pour faire évoluer notre pratique. A noter surtout son discours révolutionnaire sur la position à moto. On est loin du classique « serrage de réservoir ». On découvre ainsi des techniques très utiles, notamment en ville pour virer plus court. De même, s’arrêter après un virage pour laisser passer un piéton engagé sur la voie tout en conservant l’équilibre sans poser le pied, puis repartir n’est pas évident. A ce propos, nous avons apprécié les personnages qui traversent la route joués par notre moniteur. Que cela soit son interprétation du jeune, du chasseur de Pokémons ou du petit vieux qui traîne la jambe, Yohann excelle.

    Pour la seconde journée, nous nous sommes retrouvés à l’entrée du Vexin pour prendre un petit café thermos avant de rejoindre le premier spot de virages. La matinée s’est ponctuée par la découverte de trois spots différents et complémentaires selon une méthodologie bien rodée : 1/ départ suivi par Yohann qui filme puis débriefing 2/ on le fait sur sa moto mais en sac de sable de Yohann qui nous explique notamment comment anticiper et lire la route à partir d’indices délivrés par la nature, etc…3/ on le refait ensuite seul à plusieurs reprises suivi par Yohann qui filme (du moins quand la batterie de sa GO Pro chinoise ne le lâche pas). Après le déjeuner, vient le temps d’une balade pédagogique à travers le Vexin où Yohann contrôle notre trajectoire à partir de ses rétroviseurs (sans doute une déformation professionnelle ; il passe son temps à regarder derrière lui. C’est à un tel point que l’on n’est jamais tranquille, même quand on veut faire un demi-tour en mettant un pied au sol). Bref, on sort épuisé de ces 14h de moto mais nous sommes riches de connaissances tant sur son pilotage que sur son engin. Maintenant certains vont me dire que c’est cher, que ce devrait être gratuit, que le beau-frère du mari de leur belle-sœur peut le faire pour rien… blabla. Et bien qu’ils sachent que ce sera toujours moins cher que le changement d’un pot d’échappement abîmé lors d’une chute moto pour laisser passer un piéton à un passage piéton. De plus, c’est oublier que la passion des uns est le travail des autres.

    Enfin, au-delà permettez-moi de citer le Grand Jacques : « le prix s’oublie, la qualité reste. » Un défaut au stage néanmoins ? Bien sûr. Yohann ta blaguounette sur « pourquoi les hérissons traversent-ils la route » est vraiment nulle mais Grand Merci à toi pour ce stage. V motard à toutes et à tous (A l’attention de certains de mes camarades possesseurs de Harley, voire des autres. Vous pouvez lâcher le guidon pour répondre aussitôt que l’effet gyroscopique se fait ressentir. La moto continuera d’avancer tout droit. Vous n’irez pas au tas ! Si vous en doutez, faites un stage).

  34. A la recherche d’un stage de conduite, je suis tombé par hasard sur le site de Perfectionnement moto. Je ne regrette pas mon choix ! Un grand merci à Yohann pour ce stage de 2 jours consacré à la maniabilité et à la conduite sur route.
    Après un arrêt de la pratique de la moto de 15 années, un stage de remise en selle me semblait indispensable.
    Le stage a été à la hauteur de ce que je recherchais. Les exercices sont adaptés au niveau du motard avec des conseils personnalisés permettant d’être plus en confiance sur sa machine.
    Malgré de nombreux progrès encore à réaliser, je ressors plus confiant et renouvellerai sans hésitation l’expérience.

  35. Bonjour , un petit retour d’une journée en mai en groupes de 14 motos de tous niveaux et tous types de machines .Cette journée n’était pas de dans le cadre de son activé mais une sortie motarde pendant la concentre annuelle dans le vercors d’un forum .Ce jour la je roulais en duo sur ma Sprints ST 955 et j’avais un niveau de conduite en dessous du lot ,Yohann étant en ouvreur ,il a mené le groupe sur une rythme coulé et tout le groupe s’est fait plaisir sur cette journée de 200 kms dans les cols .En résumé même en groupe se fut une superbe journée de roulage .Yohann on remet sa pour la concentre en 2016:)

  36. Cela fait un peu plus d’un an que je possède mon permis gros cube, et que je fais essentiellement des trajets boulot / maison (un vrai commuter) avec ma SV 650N (7000 kms en un an).

    Après avoir passé du temps à équiper ma belle, cela ne m’a pas aidé à mieux conduire et j’ai réussi à me faire peur quelques fois. J’ai donc cherché un stage de perfectionnement en passant par le forum motard-idf. On m’a conseillé ce dernier et en regardant les vidéos sur le site j’ai choisi d’y participer (la mania sous la pluie c’est magique 🙂 ).

    Je suis donc venu chercher 2 choses qui me faisait défaut : maîtrise et capacité d’anticipation…et je les ai trouvé (en partie, car il reste encore du boulot, mais le gap est important).

    On était en mode 2 élèves sur 2 jours, le premier en maniabilité, le deuxième en mode ballade pédagogique. C’est parfait car les conseils sont vraiment personnalisés (quasiment du cour particulier) et donnés avec beaucoup de pédagogie (en gros l’inverse de la formation 125 que j’avais eu avec l’école Monneret !).

    Je n’ai aucun regret d’avoir dépensé mon argent dans cette formation, et même les vieux motards à qui je parle me disent que ce serait vraiment une bonne chose qu’il en fasse une aussi ! On prend vite de mauvais plis, et Yohann sait mettre le doigt sur ce qui ne va pas, avec justesse et pédagogie.

    Les exercices de la première journée (maniabilité à basse vitesse) sont adaptés à votre niveau et lors de la deuxième journée, les parcours spécifiques sont évalués avec caméra, travaillés, pour corriger les défauts de placement, vitesse, trajectoire, anticipation, sans jamais que ce soit une contrainte. C’est un véritable accompagnement.

    Et le plus cool dans tout ça, c’est qu’en faisant ça avec votre bécane, vous apprenez jusqu’où vous pouvez aller avec, et vous vous sentez de plus en plus à l’aise avec la conduite de cette dernière. Bilan : Je me posais la question de vendre ma bécane bientôt, pour un truc plus moderne, plus puissant, plus cher…et bien finalement je vais la garder encore un peu pour me faire les dents et profitez de son juste potentiel.

    Bref, je conseille ce stage à tous (pour la formule complète sur 2 jours) pour la maîtrise de sa propre moto (mania la première journée), l’anticipation et la maîtrise de la route (ballade pédagogique la deuxième journée), la qualité de l’enseignement (outils utilisés) et de l’enseignant (Yohann et ses qualités humaines).

    J’espère qu’on se retrouvera sur la route lors d’une ballade, car c’était un plaisir !

    A+
    BeProd

  37. un peu moins d’un an après mon permis gros cube, il était temps de corriger la grosse liste de mauvaises habitudes que j’avais accumulé sur les petites cylindrées.

    Roulant sur un ZR7 j’ai tendance à subir le poids de ma moto. il suffisait que je sois un peu crevé, et hop c’était une baston permanente avec la moto.
    après la première journée (stage maniabilité) avec Yohann, le poids est devenu la dernière chose à laquelle je pense. avec des conseils avisés et très bonne pédagogie, j’ai pu me rendre compte de la où je péchais.
    Il prend le temps de nous expliquer les différentes techniques de maniabilité afin de nous permettre de choisir celle où l’on est le plus à l’aise.
    J’ai adoré la façon dont s’est déroulée ce stage. des exercices ciblés, de bons conseils et surtout on est tout de suite à l’aise en discutant avec lui.

    Bilan de la première journée: ma grosse mémère peut tourner!!! et même prendre des virages assez serrés. le tout avec moi au commande. que du bonheur.

    deuxième journée: focus sur les trajectoires.
    choix de spots pour s’entraîner plus que judicieux, avec des virages larges, avec/sans visibilités, des épingles …..
    un panel de ce qu’on peut couramment rencontrer lors d’une balade.
    chacun son tour dans les virages avec yohann qui conseille, sur les repères qu’on peut prendre sur la route, comment bien prendre nos trajectoires, comme mieux se servir de nos bécanes pour facilement la prise de virage ………
    La journée se finit par une belle balade. des spots que je revisiterai à l’avenir.

    Bilan de la deuxième journée: mine de rien il y a plein de trucs sur la route qui nous permettent de mieux anticiper nos virages. cerveau rempli de plein d’informations. les yeux plus que désencrassés. Reste plus qu’à continuer à s’entraîner tout en gardant ce lot d’informations à l’esprit.

    Bilan de la formation: Yohann fait preuve d’une pédagogie bluffante. il met directement le doigt sur ce qui ne va pas. des explications et un panel de méthodes/conseils pour s’améliorer qui semble sans faim.
    Bref j’ai appris énormément. une fois que j’aurais réussi à tout appliquer correctement, je reviendrai probablement me reprendre une deuxième rasade d’informations. 🙂

    Encore merci.

  38. Bonjour, je roule en 1200 RT, j’ai 53 ans, j’ai commencé en 125 cm3 depuis mes 20 ans pendant quelques années et finalement passé le permis A en 2013. Je fais depuis 20 000 kms par an, à savoir de l’autoroute, de la ville au quotidien pour aller au travail, de la campagne, des balades, deux sorties piste par an et quelques voyages à l’occasion de trois jours à deux semaines. J’aime l’idée de me remettre en question et de multiplier les occasions de progresser qui sont nombreuses à moto tant les pratiques sont variées ainsi que les techniques de pilotage. Après deux jours de formation intensive avec Yohann, j’ai vraiment le sentiment d’avoir encore beaucoup appris. J’ai beaucoup apprécié son approche concrète (beaucoup d’exercices) et personnalisée (c’est quasiment du cours particulier puisqu’on était que deux stagiaires). Je lui avais demandé de me rendre plus dynamique sur la moto en particulier pour la prise de virage et son travail à la fois sur la position, le regard, la trajectoire et l’allure m’a vraiment aidé. Les points saillants en termes d’approche pédagogique: des exercices progressifs, un debriefing avec vidéo pour bien comprendre ses erreurs, l’accès à une piste haut de gamme pour la mania, des démonstrations en place arrière sur sa moto (on comprend immédiatement les marges de progrès pour en arriver à son niveau !), une grande variété sur les spots de virage, une virée d’environ 150 km le deuxième jour pour tout mettre en pratique. En plus, ce qui ne gâte rien, Yohan n’a absolument pas la grosse tête malgré son expérience et se met facilement au niveau de ses stagiaires, du parfait débutant jusqu’à celui qui croit ne plus rien avoir à apprendre … Bref, même si c’est un weekend qui a un prix, je trouve que ça vaut largement le coup, c’est du sur mesure haut de gamme et ça reste bien plus rentable que de nombreuses formations standard que j’ai pu voir sur Internet.

  39. Stage de deux jours effectué ce week-end.
    Premier journée:
    Mania lente, rapide freinage, évitement, trajectoires.
    La piste est assez grande pour faire plusieurs ateliers.
    Yohann est très pédagogue
    Il alterne plusieurs exercices, ce qui nous met pas dans une routine, pour éviter la fatigue quand on fait un exercice à répétition.

    Deuxième journée:
    Mise en pratique des trajectoires sur les routes du Vexin.
    Le matin trois spot de virages, ouvert, fermés, en épingle, en cote, en descente.
    Premier passage nous découvrons le spot avec Yohann qui nous suit en filmant.
    Il nous montre ce qui ne va pas et nous dit comment nous devons nous placer.
    Ensuite Yohann nous fait monter derrière lui pour nous expliquer comment prendre les trajectoires. Premier passage à allure modéré pour bien nous montrer et nous expliquer et le deuxième à allure normale.
    L’après midi ballade sur les routes du Vexin.

    Si vous voulez progresser ou vous remettre à niveau pour la conduite moto je vous recommande ce stage.

  40. J’ai participé à un stage de 2 jours qui était intéressant et très instructif, c’était quasiment du cours particulier puisque nous n’étions que 2 stagiaires.

    Les lieux choisi par Yohann sont top :
    – la piste de maniabilité est large et propre
    – les différents spots de virages permettent de travailler tous types de virages (ouvert, fermé, épingle,…)

    Yohann est patient, pédagogue et adapte les exercices en fonctions de nos lacunes et difficultés. Il donne des clés et astuces pour se sentir plus à l’aise sur sa moto et dans sa conduite.

    Je ressors de ce stage plus sereine et avec plus de maîtrise de ma machine aussi bien en maniabilité que sur route.
    Je recommande vivement ce stage.

    Merci et à bientôt sur les routes

  41. Bonjour, j’étais à la recherche d’un stage de perfectionnement moto et je je me suis arrêter sur un contrôle routier de motard de la police, c’est là que j’ai rencontré Yohann. Il m’a conseillé la CASIM et m’a proposé son stage.
    J’ai choisi l’option maniabilité et roulage. La première journée, c’est la mania au menu. Les ateliers m’ont permit de progresser rapidement et de travailler mes point faibles.
    Le lendemain c’est le roulage sur route dans le Vexin. Le matin, nous avons fait différant spot de virages pour travailler les trajectoires et l’après midi, nous avons fait une belle balade pour mettre en pratique tous les trucs et conseils.
    Yohann est vraiment un bon moniteur.
    Merci.

  42. Stage de 2 jours effectué ce week end.
    Stage très bien organisé avec des démonstrations de Yohann et des ateliers selon les axes de progrès recherchés et nécessaires pour les stagiaires
    Yohann est très professionnel et appliqué dans sa manière de transmettre son savoir.
    Patience, disponibilité, efficacité, maîtrise de sa discipline, explications simples et nombreuses, humilité dans tous ses propos et gestes…les qualificatifs de qualité ne manquent pas à l’appel.
    Yohann s’adapte « à la carte » selon les attentes de chacun, et je trouve cela très important.
    Les cours de perfectionnement, constitués de peu de personnes, sont un plus dans la démarche de qualité recherchée par Yohann.
    Je ressors de ce stage avec de réels progrès effectués tout au long de ces 2 jours. À moi de mettre en application chaque conseil donné.
    Ce stage représente un réel atout pour tout ceux qui veulent vivre leur passion, avec un maximum, de maîtrise et de prévention, qui leur permettra de rouler plus sereinement face aux multiples dangers de la route.

  43. Après avoir obtenue mon permis il y a 2 ans, ayant eu ma première moto et après une pause de 2 mois, j’ai décider de réaliser un stage de perfectionnement moto.
    Vadrouillant sur le net je trouve le site de Yohan sur le perfection. Après avoir parcourue le site internet et pris contact par mail, viens la journée du stage.
    Et la merveilleux.
    Premier jours, mania lente, moyenne, rapide.
    On revoit les bases, la description des commandes, des exercices en tout genre pour apprendre à manier la moto comme si c’était un vélo. Il vous corrigera au maximum tout en vous trouvant toujours la possibilité de faire encore mieux et plus propre.
    Deuxième jours : on passe sur route.
    Exercice de trajectoire, nous suit et filme avec sa go pro pour ensuite faire un débriefing sur les points à améliorer. Ensuite à notre tour de monter derrière lui et il nous décrit chaque coin, petite astuce sur comment anticiper et où placer son regards.
    Et pour finir petite balade moto où il continue encore à nous observer, à apprendre à rouler en petit groupe tout en restant en sécurité.
    Bref je suis ressorti de ce stage avec une meilleure confiance en moi et de la moto.
    Les mots de ce stages on été :
    Maniabilité, confiance, sécurité
    Yohan se fera un plaisir également de répondre à toute vos questions durant votre stage que je vous recommande vivement 🙂

  44. J’ai déjà suivi des cours de perfectionnement avec Yohan et je trouve qu’il est très pédagogue et il a une maîtrise incroyable.
    Il met toute son énergie pour transmettre son savoir et corriger nos erreurs.
    Je conseille vivement à tous les motards de tous les niveaux de prendre des cours de maniabilité.
    Les tarifs peuvent décourager mais la vie et la sécurité ça n’a pas de prix! Sans parler des éventuelles réparations suite à des chutes, mêmes à faible allure, dues à un manque de maîtrise de sa moto…
    Et puis c’est quand même plus classe de faire un demi-tour dans un mouchoir de poche, sans poser les pieds ou d’avoir des trajectoires « propres » lors des balades…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *